L'art de se perdre

Fragments d'un voyage amoureux

Des loukoums pour noël #12

Sep
21

« Le sacrifice est aussi au centre de la culture romain, mais, à côté du sacrifice, les jeux tiennent une place non moins grande, du moins à partir de l’Empire, dans les relations qui relient hommes et dieux. On le voit au nombre de théâtres et de cirques que les fouilles ont mis à jour un peu partout. Pas de colonie romaine, pas de sanctuaire sans son théâtre. Rome est autant une culture ludique qu’une culture sacrificielle. Mais alors que le sacrifice est l’occasion d’offrir aux dieux des viandes fraîches ou des nourritures d’origine végétale […] qu’ils partagent avec eux, dans les jeux les hommes offrent aux dieux des spectacles auxquels ils assistent à leurs côtés »
Florence Dupont, les Monstres de Sénèque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *