L'art de se perdre

Fragments d'un voyage amoureux

Des loukoums pour noël #17

Oct
10

Lilith regarde Ménélik, Ménélik regarde Lilith. Elle ne s’attendait pas à grand-chose, mais elle sait respecter la sagesse d’une consœur : si la Reine de Saba lui affirme qu’elle a quelque chose à vivre avec ce prince, si elle y croit au point de lui parler en rêve et de la trouver au cœur de Lygos, alors elle peut bien lui laisser une chance. Ménélik, lui, attend ce jour depuis très longtemps. Sa future femme est envoûtante, cela il ne peut le nier, mais… le coup de foudre, il l’a vécu hier matin, près de la basilique. Ce n’est pas grave. Ce n’est pas grave. Si sa grand-mère dit qu’il y a eu une erreur, c’est qu’il y a eu une erreur.

Leurs échanges sont maladroits comme ceux d’un premier rendez-vous. Le Prince de Midi et la Sorcière de Minuit sentent sur leurs épaules le poids du chemin tracé pour eux par d’autres. Ménélik a déjà envie de fuir dans le désert. Lilith a déjà envie de retourner à ses rites berlinois.

Un peu plus loin, cachée derrière une colonne, Balkis peste en observant le désastre : aucune alchimie entre les âmes sœurs. C’est normal, se répète-t-elle, il leur faut un peu de temps. Le temps arrange tout. Tout va bien se passer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *