L'art de se perdre

Fragments d'un voyage amoureux

L’ocre et les serments #17

Déc
17

« – Enfin seuls. J’ai l’impression que ça fait une éternité qu’on ne s’est pas retrouvés seuls, toi et moi.

– On ne s’est jamais retrouvés seuls, Ménélik.

– Tu crois vraiment ? 

– Oui. Ils sont partis, Lisa et Melville ? 

– Je les ai vu filer à l’anglaise au milieu de la fête. 

– Non, mais je veux dire, tu crois qu’ils sont partis, partis ? 

– Qu’ils ont quitté Istanbul ? Je ne sais pas, pourquoi tu me demandes ça ?

– Je crois qu’ils vont me manquer.

– Tu sais, Lilith, leurs histoires, c’est pas nos légendes.

– Je sais. Je les aimais bien, leurs histoires.

– Moi aussi je les aimais bien. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *